Mes futurs publications !

Cela fait fort longtemps que je n’ai posté de billet sur ce blog. Mais j’ai de très bonnes raisons de le faire aujourd'hui et je vais m'en expliquer. Pour commencer, j’ai signé un contrat d’édition à compte d’éditeur aux ditions Anyway pour un roman jeunesse. J’ai également signé un contrat, numérique cette fois-ci et pour une nouvelle de fantasy aux éditions Nutty sheep.

En ce qui concerne le premier, j’ai abandonné mon roman, entre les mains des éditons Anyway et j’en suis plus que ravie. Une équipe très pro, qui m’a très bien conseillé quant aux corrections et arrangements indispensables à mon roman pour être, n’ayons pas peur des mots, un chef-d’œuvre. (Petits gloussements satisfaits et insupportables). Il sera publié en 2019, mais je ne peux malheureusement pas vous en dire davantage pour l’instant. Tout ce que vous devez savoir et que pour ma part j’ignorais, c’est tout simplement que ces corrections demandent un travail long et soutenu. (Fatiguant quoi, genre un vrai travail). Je pensais, naïve, que le plus dur était fait quand j’ai joyeusement planté mon stylo pour marquer le point de fin de mon histoire.(Enfin dans mon cas, le pointeur de ma souris). Que nenni ! Le plus difficile restait à venir ! Donc depuis le débriefing avec le comité de lecture, je malaxe, triture et dépèce mon histoire. Il y a des soirs, ou ce roman que j’adore au demeurant, me sort pas les yeux à tel point que j’en fais des cauchemars. Parfois, je le trouve nul et tellement mal écrit que j'ai envie de m'arracher les cheveux. Et puis je le relis le lendemain et je me dis, « comment cette perle à pu sortir de mon cerveau ». (À défaut,de sortir d’ailleurs. Gloussements après cette blague d’une beaufitude absolue). Enfin bref, écrivains en herbe méfiez vous des corrections, si vous ne venez pas à bout d’elles, elles viendront à bout de vous !

Voilà en ce qui concerne mon roman. Pour ma nouvelle fantasy, je vous raconte un peu le déroulement des choses. En premier lieu, elle devait sortir en one shot et on m’a demandé des ajustements très à propos et vraiment nécessaires qui ont rendu ce récit plus attrayant. Les modifications demandées par les charmantes jeunes femmes qui s’occupent du secteur fantasy des éditions Nutty sheep se sont faites sans trop de douleurs. La nouvelle n’était pas très longue, donc relativement aisée. Bien sûr c’était trop beau pour être vrai, les corrections ont décidé de me tuer et je vous en fournis ici la preuve. Après réception de ma magnifique nouvelle mise en forme et dûment corrigée, les mêmes jeunes femmes me signifient à raison (je dois l’avouer malgré moi), que cette histoire serait mise en valeur si développée et séparée en deux épisodes.

Donc depuis ce jour et à jamais, je corrige… Bon, j’arrête de me plaindre, car je sais que certains d’entre vous galèrent à trouver une maison d’édition et qu’ils ont sans doute envie de m’occire sur-le-champ. Mais ce petit discours est juste une façon de démontrer qu’écrire est un vrai métier et qu’il faut s’attendre à travailler énormément. Les personnes qui nous ont accordé leur confiance,comptent sur nous pour faire au mieux notre part du travail et font elles-mêmes leur possible pour nous faciliter les choses.

 

fantastique fantasy nouvelle roman jeunesse Nutty sheep Anyway éditions

Ajouter un commentaire